Header

Recherche

Login

Sazio

Osteria, enoteca et vente à emporter: au «Sazio», Angelo Fancello s’occupe personnellement pour vous rassasier de façon agréable.

american-express-shop-small-sazio-1

Le tonneau de vin au cœur du quartier de Seefeld

Non loin de l’arrêt de tram Kreuzstrasse dans le quartier de Seefeld, il y a un vieux tonneau de vin sur le trottoir: par ici l’entrée au «Sazio». Le propriétaire Angelo Fancello exploite l’osteria et l’enoteca déjà depuis plus de dix ans. Avant, l’osteria s’appelait «Vipasa», le nouveau nom «Sazio» (ital. rassasié) devrait être compris, selon Angelo, comme la promesse faite à ses clients. L’osso-buco, le jarret de veau italien avec des pâtes et la sauce tomate, est un véritable classique «Sazio», qui est servi le mercredi midi. Pour la saison froide, Angelo et son équipe de cuisine servent également des plats solides de soul food tels que les pâtes fraîches à la saucisse, la crème fraîche et aux champignons. Ceux qui préfèrent la nourriture plus légère ou même sans viande, peuvent choisir l’un des plats végétariens ou végans tels que le cavolfiore in padella, le chou-fleur aux tomates et olives, ou, très classiquement, la pasta al pomodoro.

Atmosphère familiale multiculturelle

Les fragrances savoureuses de la cuisine italienne traditionnelle au «Sazio» font revivre régulièrement des souvenirs de vacances. Se régaler comme chez soi, en famille: c’est l’exigence d’Angelo pour une visite réussie de son osteria. Sa propre «famille gastronomique», l’équipe du «Sazio», vient de l’Italie, de Cuba, de la Pologne et de la République dominicaine. Plus c’est bigarré, plus c’est harmonieux, trouve Angelo. Et lui-même? Angelo est un Sarde et un Suisse, mais il est surtout un hôte vraiment bon, qui s’occupe de sa «famille» et de sa clientèle, sincèrement et chaleureusement. «A dopo!»

Plus Shop Small

einzigart – selected design

Chaque produit a sa propre histoire. Chez «Changemaker», vous avez la certitude que c’est une bonne histoire.

Max Chocolatier

«Max Chocolatier» raconte l’histoire d’un délicieux rêve de famille qui s’est réalisé à Lucerne en 2009.