Header

Recherche

Login

L’urban art à la rencontre avec la nature

Vero et Marco Schmid sont ensemble le couple Urban Art «QueenKong». C’est dans la nature qu’ils puisent leurs idées. C’est pourquoi Lucerne convient parfaitement à eux deux pour leur art, car nulle part ailleurs la ville et la nature ne sont aussi étroitement liées que dans la ville au pied du mont Pilate.

american-express-selects-citytrip-luzern-hauptbild

L’on est chez soi où il y a des bombes aérosol

Vero et Marco Schmid ont fait le tour du monde ensemble pendant deux ans: ils ont financé le voyage en peignant des murs. «QueenKong» est né à New York en 2009, lorsqu’ils ont pulvérisé pour la première fois leur nom d’artistes sur un mur sous leur d’œuvre d’art sur l’aire légendaire «5 Pointz». Ils se sont rendu compte pendant leur voyage que leur ville natale convient le mieux pour leur art. Aujourd’hui, ils travaillent dans leur atelier lucernois situé directement sur les voies en plein milieu de la ville, tout en offrant la vue sur la montagne locale, le mont Pilate.

La nature comme source d’inspiration

Avec leurs œuvres de jusqu’à 40 mètres de haut, ils embellissent les centres urbains. Or, ce sont leurs motifs qui sont inhabituels pour le milieu de l’«urban art». Leurs tableaux représentent principalement des sujets naturels: animaux, cours d’eau, montagnes. C’est pour cela aussi que Lucerne est le lieu de résidence et de travail parfait pour le couple d’artistes. Il ne faut qu’une heure à partir du centre de la ville pour arriver au sommet du mont Pilate: l’endroit idéal pour puiser de l’énergie et de l’inspiration. «Le mont Pilate est spectaculaire. Comme il est toujours là en dégageant la paix, comme il agit sur la ville», déclare Vero son amour pour la montagne locale. Ce qu’elle et Marco observent et vivent tout en haut sur le «Drachenberg» (montagne des dragons), ils le peignent ensuite sur les murs des immeubles urbains. Leur carnet de croquis les accompagne toujours, que ce soit tout en haut de la montagne, en bas au bord de l’eau ou en ville.

L’urban art comme porte-parole de la ville

«Le street art est quelque chose qui change l’image d’une ville et est en même temps un porte-parole», explique Marco Schmid. Cela permet de valoriser les quartiers. Par exemple, Vero et lui ont peint un immeuble entier situé à la Bernstrasse 62 à Lucerne. Un ours gigantesque décore le bâtiment et attire les regards: un immeuble qui passait presque inaperçu est devenu un véritable attrape-œil grâce à Vero et Marco. Lorsqu’ils se promènent tous les deux à travers la ville et évaluent leurs peintures murales, une certaine satisfaction se répand. Le sentiment de s’être établis au bon endroit devient alors encore plus fort.

Nulle part ailleurs, ville et nature ne sont aussi étroitement liées

american-express-selects-citytrip-luzern-1

La nature comme source d’inspiration

Marco et Vero observent leur œuvre représentant le Pilate.

american-express-selects-citytrip-luzern-2

La montagne aux portes de la ville

Vue sur le lac des Quatre-Cantons.

american-express-selects-citytrip-luzern-3

Le lac en guise de contraste

Nager dans le lac des Quatre-Cantons en profitant de la vue sur le panorama alpin est une expérience mémorable.

Offres

Jugendstil-Hotel PAXMONTANA

Venez-vous ressourcer à Flüeli-Ranft! Idéalement situé sur un promontoire, l’ancien établissement thermal Nünalphorn vous accueille au cœur même de la Suisse. Avec son atmosphère familiale, il offre une magnifique destination en été comme en hiver.

Hotel Schweizerhof Luzern

Standing 5 étoiles au charme particulier et au luxe quelque peu rétro. Situé sur la berge du lac des Quatre-Cantons, avec vue spectaculaire sur le lac, les montagnes et Lucerne. L’établissement, placé en partie sous la protection des monuments historiques, est géré depuis 1861 par la famille Hauser. Depuis avril 2014, 101 élégantes suites et chambres sont fraîchement rénovées. Deux restaurants de choix, à la cuisine suisse et méditerranéenne, et aussi un bar branché avec des concerts. Hôtel à festival : « Là où Lucerne célèbre la vie.